Vous êtes ici:   Home  -  Biologie des punaises de lit  -  Biologie des punaises de lit

Biologie des punaises de lit

Les punaises de lit sont de petits insectes parasites qui se nourrissent du sang d’animaux à sang chaud. Le nom « punaise de lit » vient de l’habitat favori de l’insecte, qui préfère les maisons et en particulier les lits ou d’autres lieux où dorment les gens. Bien que non strictement nocturnes, les punaises de lit sont surtout actives la nuit et sont capables de se nourrir sur leurs hôtes sans se faire remarquer.

Vidéo sur les Punaises de lit en mouvement (Très rapides…)

 

Les punaises de lit sont assez cosmopolites. La Cimex lectularius se trouve plus fréquemment dans les climats septentrionaux tempérés de l’Amérique du Nord, de l’Europe et de l’Asie centrale, mais on la trouve de façon sporadique dans des régions méridionales tempérées. La punaise de lit tropicale, Cimex hemipterus, est adaptée aux climats semi-tropicaux à tropicaux et est largement répandue dans les régions chaudes de l’Afrique, de l’Asie et sur les tropiques en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Aux États-Unis, la Cimex hemipterus se trouve en Floride.

traitement punaise efficace ?Cliquez ici

On trouve des punaises de lit partout dans le monde. Les taux d’infestation dans les pays développés, qui avaient baissé entre les années 1930 et les années 1980, ont augmenté de façon spectaculaire depuis les années 1980. Auparavant, elles étaient courantes dans les pays en développement mais rares dans les pays développés.

Les punaises de adultes sont de couleur brun à brun rougeâtre, aplaties, de forme ovale et leurs ailes ne sont pas développées.

Leur augmentation dans les pays développés peut avoir été provoquée par le développement des voyages internationaux, la résistance aux insecticides et l’utilisation de nouvelles méthodes de lutte antiparasitaires qui n’affectent pas les punaises de lit. On pense que le déclin des populations de punaises de lit après les années 1930 dans les pays développés est dû à l’utilisation du DDT pour tuer les cafards. L’invention de l’aspirateur et la simplification de la conception des meubles peuvent également avoir joué un rôle. D’autres pensent qu’il pourrait simplement s’agir de la nature cyclique de l’organisme.

  • Les punaises de lit adultes sont de couleur brun clair à brun rougeâtre, aplaties, de forme ovale, et leurs ailes ne sont pas développées.
  • Les punaises de lit ont des abdomens segmentés avec des poils microscopiques qui donnent un effet de rayures.
  • Photos punaises de litCliquez ici
  • Les adultes mesurent de 4 à 5 mm de long et de 1,5 à 3 mm de large.
  • Les nymphes juste écloses sont translucides, de couleur plus claire et brunissent au fur et à mesure qu’elles muent et atteignent la maturité.
  • Les punaises de lit utilisent des phéromones et des kairomones pour communiquer entre elles à propos des lieux de nidification, de l’alimentation et de la reproduction.
  • Les punaises de lit peuvent survivre à des écarts importants de températures et de composition de l’atmosphère. Au-dessous de 16,1°C, les adultes entrent en semi-hibernation et peuvent vivre plus longtemps.
  • Les punaises de lit peuvent survivre pendant au moins cinq jours à -10°C mais mourrons au bout de 15 minutes d’exposition à -32°C.
  • Insecticide punaise de lit efficace et homolgué !Cliquez ici
  • La température létale pour Cimex lectularius est élevée : 45°C, et à tous les stades de la vie, elles sont tuées avec 7 minutes d’exposition à 46°C.
  • Apparemment, les punaises de lit ne survivent pas très longtemps à des concentrations élevées de dioxyde de carbone. (Voir notre article: Faire un piège à punaise efficace et pas cher soi-même)

La punaise de lit commune (Cimex lectularius) est l’espèce la mieux adaptée aux environnements humains. On la trouve sous des climats tempérés dans le monde entier. D’autres espèces, notamment Cimex hemipterus, se trouvent dans des régions tropicales, où elles infestent également la volaille et les chauves-souris, et Leptocimex boueti, qui vit sous les tropiques en Afrique de l’Ouest et en Amérique du Sud, qui infeste les chauves-souris et les humains. La Cimex pilosellus et la Cimex pipistrella infestent principalement les chauves-souris, alors que Haematosiphon inodora, une espèce d’Amérique du Nord, infeste principalement la volaille.

Cycle de vie

Les punaises de lit connaissent six étapes dans leur vie (cinq étapes immatures et une étape adulte). Elles vont perdre leur peau par un processus de mue lors de plusieurs étapes. Les cuticules éliminées ressemblent à des exosquelettes transparents et vides des punaises elles-mêmes. Les punaises de lit doivent muer cinq fois avant de devenir des adultes fertiles. Les punaises de lit immatures doivent prendre un repas de sang pour pouvoir muer vers l’étape suivante.

Le développement de la punaise de lit

Les punaises de lit doivent prendre un repas de sang pour pouvoir muer vers l’étape suivante.

Une punaise de lit adulte doit s’être nourrie de vous ou votre famille au moins 6 fois.

Les punaises de lit adultes et à tous les stades de la nymphe doivent ingérer des repas de sang issus d’hôtes à sang chaud, qui sont généralement des humains, même si d’autres mammifères et des oiseaux peuvent être utilisés en l’absence d’hôte humain. Les punaises de lit femelles pondent environ cinq œufs par jour durant toute leur vie adulte, dans un endroit abrité (ourlets de matelas, fentes dans les sommiers, espaces sous les plinthes, etc). Les œufs éclosent au bout de 4 à 12 jours en nymphes de premier instar qui doivent prendre un repas de sang avant de muer vers l’étape suivante. Les punaises vont subir cinq stades de nymphes, chacun nécessitant un repas de sang avant de muer vers l’étape suivante, la cinquième mue les transformant en adultes. Les nymphes, bien que n’ayant pas d’ébauches d’ailes, ressemblent à des versions plus petites des adultes. Il faut aux nymphes et aux adultes entre 5 et 10 minutes pour obtenir un repas de sang complet. Les adultes peuvent consommer du sang plusieurs fois sur plusieurs semaines, en supposant qu’un hôte à sang chaud soit disponible. L’accouplement se produit hors de l’hôte et concerne une forme unique de copulation appelée « insémination traumatique », par laquelle le mâle pénètre la paroi abdominale de la femelle avec ses organes génitaux extérieurs et insémine dans sa cavité corporelle. Cliquez-ici pour en savoir plus sur la sexualité déboradande des punaises !Les adultes vivent entre 6 et 12 mois et peuvent survivre pendant de longues périodes sans alimentation.

Résistance aux insecticides chez les punaises de lit

La punaise de lit développent une résistance à divers pesticides. Cette résistance aux pesticides semble augmenter de façon spectaculaire. Les échantillons de punaises de lit prélevés dans tous les États-Unis- Canada et France ont montré une tolérance aux pyréthroïdes plusieurs milliers de fois supérieure à celle des punaises de lit de laboratoire. Il a été constaté que les punaises de lit de la ville de New-York étaient 264 fois plus résistantes à la deltaméthrine que les punaises de lit de Floride, en raison de mutations et d’évolution.

Courant de semaine prochaine, découvrez notre article sur « Le comportement des Punaises de lit » !

Recevoir Gratuitement Nos Prochains Articles en cliquant ici !

Lire la suite ici >>


// ]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *