Vous êtes ici:   Home  -  Éliminer punaise de lit  -  Interview de Julie Gaultier (Dogscan), détection canine de punaises de lit

Interview de Julie Gaultier (Dogscan), détection canine de punaises de lit

Connaissez vous la détection canine des punaises de lit ? Il s’agit d’utiliser les capacités olfactives de chiens spécialement entraînés pour chercher (et trouver !) des punaises de lit : vous pouvez lire cet article pour avoir plus d’informations. En France, quelques personnes proposent ce service dont Julie Gaultier, via sa société Dogscan. Elle répond, accompagnée de Rocky, à quelques questions.

J’en profite pour remercier Julie qui, à plusieurs reprises, a apporté des précisions aux articles de ce site. Sa gentillesse et son sens du service sont vraiment appréciables.

Entretien avec Julie (accompagnée de Rocky)

La punaise de lit : Bonjour Julie. Peux tu, en quelques mots rapides, te présenter… sans oublier Rocky ?

Julie : Je suis franco-américaine et c’est aux États-Unis que j’ai découvert ce métier. Il me permet d’être indépendante, d’aider des gens, et de travailler avec les chiens : tout ce que j’aime ! Rocky a été sauvé quand il avait environ 4 mois, il allait être euthanasié avec sa mère et le reste de la portée. Tous ont été récupérés par la Florida Canine Academy et dressés pour devenir des chiens détecteurs de punaises, de drogues ou d’explosifs. Rocky est un chien très doux, joueur, et volontaire dans le travail. Son activité préférée est jouer à la balle et faire la sieste, comme la plupart des chiens !

Julie et Rocky de Dogscan

Julie et Rocky de Dogscan

La punaise de lit : Je me demande pourquoi tu as choisi ce métier… Est-ce après une infestation de punaises de lit ? Par amour des animaux ? Pour proposer un service encore rare en France ? Un peu de tout cela ?

Les punaises de lit c’est fini !Cliquez ici

Julie : C’est un peu tout cela… Après un Master de littérature anglophone et 3 ans de voyages , j’ai vu une opportunité. Je cherchais un moyen d’allier mes différentes passions : les animaux, la communication, et le social. La détection canine regroupe ces différentes choses !

Je cherchais un moyen d’allier mes différentes passions : les animaux, la communication, et le social

La punaise de lit : C’est un sacré parcours ! Avec Dogscan, chez qui interviens-tu principalement : des particuliers ? Des hôtels ?

Julie : J’interviens principalement dans les hôtels, ou les bâtiments, mais mon service est également disponible pour les particuliers. Je suis basée en Ile-de-France mais j’interviens dans tout le pays et même en Europe !

La punaise de lit : Je suppose que cela a peu d’intérêt chez des gens qui ont déjà trouvé des punaises de lit… Dans quelles situations recommanderais-tu particulièrement ton intervention ?

Julie : En effet, quand des particuliers savent qu’ils ont des punaises de lit et que leur logement est petit, mon intervention n’est pas utile. Par contre, quand les surfaces dépassent 70 ou 80 m², l’intervention du chien permet de délimiter les zones à traiter ! J’interviens également après les traitements, pour vérifier qu’il ne reste plus de punaises.

L’intervention du chien permet de délimiter les zones à traiter

La punaise de lit : J’imagine que toi et Rocky avez suivi une formation particulière. Combien de temps dure t-elle ? A t-elle eu lieu en France ?

Julie : Le dressage initial de Rocky a duré entre 600 et 1000 heures et ma formation 1 semaine, avec le dresseur américain qui est venu en France. Cette formation nous permet d’avoir les connaissances nécessaires pour s’entraîner par la suite, et il faut plusieurs semaines avant d’être complètement opérationnel sur le terrain.

Combattez les punaises de lit !Cliquez ici

Le dressage initial de Rocky a duré entre 600 et 1000 heures

La punaise de lit : Rocky est donc un pro ! Pour maintenir son niveau, devez vous vous entraîner régulièrement ?

Julie : Tous les jours ! C’est un travail qui nécessite une rigueur absolue ! Pas de vacances, pas de weekend… Les gens ne se rendent pas compte, quand ils me voient travailler ils trouvent cela super mais ils ne voient pas tout le travail derrière. Je compare ça à un marathonien : il doit courir tous les jours pour maintenir son niveau et, pour s’améliorer, il doit courir encore plus ! Le travail avec un chien : c’est pareil. Quand je pars en vacances, c’est avec Rocky, et on s’entraîne tous les jours !

Chien détectant la punaise de lit

Chien détectant la punaise de lit

La punaise de lit : Un travail intensif donc. Peux-tu nous décrire une intervention « typique » ?

Julie : Quand j’interviens dans un hôtel, j’inspecte les chambres et je fais un travail de conseil auprès de mon client. Je lui donne des méthodes préventives et curatives contre les punaises de lit et je forme le personnel pour qu’il puisse lui-même reconnaître les premiers signes d’infestation. Une chambre d’hôtel prend entre 2 et 5 minutes à inspecter.

Chez les particuliers, je reste entre 1h et 2h. Je fais l’inspection avec Rocky, et je réponds aux questions de mes clients. Comme pour les hôtels, je fais un véritable travail de conseil auprès de mon client en lui expliquant comment se débarrasser des punaises, et comment s’en protéger !

 Je fais un véritable travail de conseil auprès de mon client

La punaise de lit : Combien coûte une intervention ?

Dites adieu aux punaises de lit !Cliquez ici

Julie : Le prix d’une intervention varie selon la superficie et la localisation de l’endroit à inspecter. Il varie entre 140 euros HT et 300 euros HT. Pour les hôtels, la prestation est facturée par chambre (une vingtaine d’euros), avec un minimum de 10 chambres.

La punaise de lit : As-tu l’impression qu’il y a une hausse des infestation de punaises ?

Julie : Oui bien sûr, il y a de plus en plus de punaises à causes des voyages, des concentrations de populations plus importantes, et des normes plus strictes pour les produits chimiques utilisés.

Rocky de Dogscan

Rocky de Dogscan

La punaise de lit : Merci beaucoup pour toutes ces information, Julie. Pour terminer sur une note plus « rigolote », as tu une anecdote à nous raconter ?

Julie : Plein ! Il y a tellement de bêtises sur internet que les particuliers sont souvent plein de fausses informations. Ils dorment dans leur baignoire, mettent de l’essence autour de leur lit, ou dorment complètement couverts, au point de mettre des cagoules et des chaussettes au dessus de leur pyjama. Malheureusement, ces actions en disent long sur le manque d’informations sur le sujet ! Les gens se sentent totalement dépossédés de leur logement et sont prêts à tout pour se débarrasser de ces insectes. A cause de ce manque d’information, les victimes sont vulnérables, et de nombreux professionnels peu scrupuleux en profitent pour vendre des traitements dits « miracles », qui sont le plus souvent totalement inefficaces !

De nombreux professionnels peu scrupuleux en profitent pour vendre des traitements dits « miracles »

La punaise de lit : J’essaie justemenent de simplifier les choses avec la-punaise-de-lit.com, il faudrait que j’écrive un article sur les actions inutiles à faire ;-) Une question subsidiaire : Rocky semble être un sur-chien ! A t-il déjà eu peur d’un autre insecte ?

Julie : Rocky est une vraie poule-mouillée ! Il a très peur des araignées et les mouches l’intriguent beaucoup tant qu’elles ne s’approchent pas trop !!

La punaise de lit : Merci encore, Julie (ainsi que Rocky). Bonne continuation dans votre travail !

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser dans les commentaires, nous vous répondrons rapidement !
Vous pouvez retrouver Julie via son site internet ou sur Facebook. Elle travaille principalement en région parisienne

Pour voir Julie et Rocky en pleine recherche, voici un reportage dans lequel ils apparaissent :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *