Vous êtes ici:   Home  -  Risques sanitaires liés aux punaises de lit  -  Risques sanitaires liés aux Punaises De Lit

Risques sanitaires liés aux Punaises De Lit

Les punaises de lit peuvent avoir un certain nombre d’effets sur la santé, notamment des éruptions cutanées, des effets psychologiques et des symptômes allergiques. Elles peuvent être infectées par au moins 28 agents pathogènes humains, mais aucune étude n’a clairement constaté que l’insecte est capable de transmettre les agents pathogènes à un être humain.

Les piqûres de punaises de lit, nommées cimicose, peuvent entraîner des manifestations dermiques allant d’aucun effet visible à des cloques marquées. Le diagnostic suppose à la fois de trouver des punaises de lit et l’apparition de symptômes compatibles. Le traitement implique l’élimination de l’insecte mais sinon, il est symptomatique.

Il a été constaté que les punaises de lit étaient porteuses du Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), une souche du virus résistant aux médicaments. Des punaises de lit ont également été trouvées avec l’entérocoque résistant à la vancomycine (ERV), mais on ne sait pas encore quelle importance attribuer à ce fait.

La recherche sur les effets des punaises de lit en termes de santé publique a été très limitée ces dernières décennies, en grande partie du fait du déclin marqué des populations de punaises de lit dans la deuxième moitié du 20e siècle. Maintenant que les populations de punaises de lit augmentent rapidement, de nouvelles études sont nécessaires pour déterminer les raisons de cette réapparition, la possibilité de transmission de maladies et leur impact sur la santé publique.

PIQÛRES DE PUNAISES DE LIT

Lorsque des punaises de lit piquent, elles injectent un anesthésiant et un anticoagulant qui empêchent la personne de sentir la piqûre. Comme les piqûres surviennent généralement lorsque les gens dorment, la plupart ne s’aperçoivent pas qu’ils ont été piqués avant l’apparition de marques. Les signes et les symptômes des piqûres des punaises de lit varient selon la personne. Certaines ne présentent pas de signes visibles de piqûres de punaises de lit, alors que d’autres montrent des marques comme pour les piqûres de moustique ou de puce – une zone légèrement enflée et rouge ou des boursouflures marquées, avec une démangeaison intense qui peut durer plusieurs jours. Les symptômes peuvent ne pas apparaître avant que quelques jours se soient écoulés après les piqûres.

Photos de piqûres de Punaise de LitCliquez ici

Les réactions deviennent souvent plus intenses après des piqûres multiples en raison de sensibilités et de réactions allergiques à la salive des punaises de lit. De nombreuses piqûres peuvent entraîner une éruption. Les zones de piqûres de punaises de lit les plus courantes sont les épaules et les jambes, qui sont les plus fréquemment exposées la nuit.

Certaines victimes peuvent ne présenter aucun signe de piqûre de punaises de lit, alors que d’autres présentent des parques de piqûres. 

Les symptômes associés aux piqûres de punaises de lit sont les réactions allergiques et les infections cutanées bactériennes.

Des infestations graves et des attaques chroniques peuvent générer de l’anxiété, du stress et des insomnies. L’apparition d’une parasitose délirante est possible au fur et à mesure qu’une personne développe une obsession disproportionnée vis-à-vis des punaises de lit. Les victimes de parasitose délirante peuvent avoir la sensation de sentir des punaises ramper sur ou sous leur peau, même si en réalité aucun parasite n’est présent.

Un certain nombre d’autres symptômes peuvent résulter de la piqûre de punaises de lit ou de leur exposition à ces piqûres. L’anaphylaxie, une réaction allergique pouvant être mortelle, due à l’injection de sérum et d’autres protéines non spécifiées, a rarement été documentée. Les infections cutanées bactériennes se produisent par des ruptures cutanées dues au grattage. Un empoisonnement systémique peut se produire si les piqûres sont nombreuses. L’exposition aux punaises de lit peut déclencher une crise d’asthme via les effets des pneumallergènes.

Il n’existe pas de preuves indiquant que les punaises de lit transmettent des maladies infectieuses, mais elles sont toutefois connues pour être porteuses de 28 agents de maladie humaine, notamment des virus, bactéries et vers parasites.

Une infestation est rarement due à un manque d’hygiène. Chacun risque des piqûres de punaises de lit pendant un séjour dans une zone infestée. Toutefois, toute personne qui voyage fréquemment et partage des lieux de vie et de sommeil où d’autres personnes ont dormi auparavant connaît un risque accru de piqûres et de  dissémination d’une infestation de punaises de lit.

Ces insectes se nourrissent exclusivement de sang et peuvent survivre une année sans s’alimenter. Ils sont attirés par la chaleur corporelle et le dioxyde de carbone. Leur transfert vers de nouveaux lieux s’effectue souvent par le biais des effets personnels de l’humain dont ils se nourrissent.

Évitez la piqûre de la punaise de lit !Cliquez ici

Le traitement des piqûres de punaises de lit suppose d’empêcher la personne d’être piquée de façon répétée et l’éventuelle utilisation symptomatique d’antihistaminiques et de corticostéroïdes (en usage topique ou systémique). Les symptômes disparaissent généralement sans traitement en 1 à 2 semaines. Il peut être difficile d’éviter les piqûres répétées, car cela requiert généralement d’éradiquer les punaises de lit d’un domicile ou d’un lieu de travail. Des approches mécaniques, comme l’aspiration des insectes, le traitement anti punaise à la vapeur chaude ou la protection des matelas, ont été recommandées.

Recevoir Nos Prochains Articles en cliquant ici !

Lire la suite ici >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *